Dispensaire et maternité

Imprimer

Hôtes ou visiteurs venant de Ouagadougou ou d'ailleurs, quand vous arrivez sur le site des monastères, longeant la clôture sur votre droite, les premiers bâtiments que vous apercevez sont les locaux du Dispensaire présentés par cette inscription : Dispensaire/Maternité KOUBRI-MONASTERE. Et pourtant vous êtes bien dans le domaine des  Moniales bénédictines dont la vie est exclusivement contemplative c'est-à-dire sans œuvres  apostoliques. L'histoire nous explique…

Lorsque les moines et moniales français sont arrivés en 1963 dans ce village de Koubri pour s'y établir, les habitants des lieux leur ont demandé une école et un dispensaire comme pour compenser l'octroi du terrain qu'ils avaient fait au diocèse de Ouagadougou pour construire les deux monastères. Les moines se sont chargés de faire construire l'école et d'aider à son fonctionnement autant que le leur permettait leur vocation monastique. Les moniales ont pris sur elles la réalisation du dispensaire : une laïque française, infirmière de profession a accepté de venir y travailler bénévolement. Quelques années plus tard, les Sœurs Missionnaires de N.D. d'Afrique (Sœurs Blanches) ont pris la relève pour les soins des malades, les moniales gardant la responsabilité de la gestion administrative et de l'entretien des locaux. Depuis 1980 c'est la Congrégation des Sœurs de l'Instruction chrétienne (Sœurs de St Gildas) qui assume la totalité de la gestion et dispense les soins infirmiers. Au dispensaire a été associée une Maternité. Un dépôt pharmaceutique s'est ouvert par la suite. 

 

Aujourd'hui si le nom du Monastère reste lié au Dispensaire, c'est uniquement parce que les Bénédictines sont à l'origine de la Structure ! Sinon nous n'y jouons plus aucun rôle, hormis celui d'intercéder pour les malades et pour le personnel soignant. Et c'est au même titre que tous les patients que nous pouvons demander et recevoir des soins si le besoin se présente ! En effet nous avons en tant que communauté fait former une infirmière pour le service des sœurs à l'intérieur.