Les conseils évangéliques

Tout d'abord : qu'est-ce qu'un conseil ? Un conseil est un avis, une recommandation. On peut l'accueillir ou le refuser librement. C'est différent d'un ordre. Un ordre est une obligation. On n'a pas le choix. C'est à prendre et si on ne le prend pas, c'est à ses risques et périls, et l'on subira les conséquences de ses actes de refus de la part de celui qui a donné l'ordre. 

A présent, qu'est-ce qu'un conseil évangélique ? Lisons l'évangile du « jeune homme riche » :

Dans notre solitude, nous annonçons Jésus-Christ !

La vie monastique, vie de solitude et de communion, se présente depuis ses origines comme Bonne Nouvelle du Christ pour le monde. L’histoire montre que les monastères ont été des moyens d’expansion de l’Évangile dans les terres les plus incultes, non encore touchées par la Parole de Dieu, non encore éclairées par la lumière de Jésus-Christ. Partout où des moines se sont retranchés, les populations les ont rejoints pour être nourries spirituellement. C’est ainsi que des villages familles de chrétiennes sont formés autour des monastères. Certains d’entre eux sont devenus des grandes villes aujourd’hui. La vie chrétienne à Koubri doit son essor au monastère. La paroisse de Koubri n’a été fondée que bien plus tard, 25 ans après celle du monastère.

Les « vœux monastiques » et les « vœux de religion »

Les moines et les moniales, à l'instar des religieux et des religieuses font des vœux.

D'abord : qu'est-ce qu'un vœu ? 

Un vœu c'est une promesse faite à quelqu'un. Pour le religieux ou la religieuse c'est une promesse faite à Dieu, un engagement pour mieux vivre sa vie chrétienne de Foi, d'Espérance et d'Amour et pour mieux vivre  les conseils évangéliques.

La pratique des vœux monastiques

Engagement à la suite du Christ, sur les pas de St Benoît sous le manteau de la Vierge Marie

Nous portons à présent notre réflexion sur nos engagements monastiques, sur ce que nous promettons à notre profession, notamment sur l'importance du vécu, de la Pratique de nos vœux monastiques. Voici quelques textes : 

- « Faites des vœux et tenez vos promesses au Seigneur votre Dieu » (Ps 75)

Rapport entre les conseils évangéliques et les vœux

Les vœux, en général, sont donc des applications différentes des conseils évangéliques. Autrement dit, ce sont des expressions variées des conseils évangéliques en vue de pratiquer parfaitement les commandements de Dieu, la LOI divine, LOI d'Amour dans sa double dimension. 

Il y a en effet une différence entre LOI, CONSEIL et VŒU. 

La vie contemplative, la meilleure part

Comme ils faisaient route, Jésus entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison. Celle-ci avait une sœur appelée Marie, qui, s'étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Marthe, elle, était absorbée par les multiples soins du service. Intervenant, elle dit : "Seigneur, cela ne te fait rien que ma sœur me laisse servir toute seule ? Dis-lui donc de m'aider." Mais le Seigneur lui répondit : "Marthe, Marthe, tu te soucies et t'agites pour beaucoup de choses ;  pourtant il en faut peu, une seule même. C'est Marie qui a choisi la meilleure part ; elle ne lui sera pas enlevée." (Lc 10, 38-42)

Etre moniale : heureuse d'annoncer Jésus-Christ

La vie monastique, comme toute vie religieuse en général, découle de la vie de la première communauté chrétienne. Selon Ac 4, 32-36 « ils vivaient ensemble et partageaient les biens de telle sorte que rien ne manque, et nul n'était dans le besoin… ». La vie monastique n'est pas autre chose que la vie des premiers chrétiens telle que cela est exprimé dans les Actes des Apôtres. St Benoît s'en inspire pour asseoir la vie monastique communautaire : « tout sera commun à tous » (Règle de saint Benoît 33,6).

© 2017-2019 Monastère des bénédictines de Koubri - Tous les droits réservés

Please publish modules in offcanvas position.